Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Décembre 2008

Un bon signe : les investissements étrangers ont doublé


Le  jeudi 11 décembre 2008

Les investissements étrangers réalisés en octobre de cette année ont doublé par rapport au même mois de 2007, le montant du capital souscrit par des sociétés étrangères à des filiales locales s’élevant à un montant total de 339,2 millions d’euros, selon des données fournies pour ZF par le Registre national Commerce (ONRC).

Dans le cadre de déclenchement des crises financières internationales, les analystes prévoient une réduction des flux de capitaux des sociétés étrangères à des filiales locales, mais les données d’ONRC ont montré que le mois d’octobre a été compté parmi les meilleurs mois de l’année au chapitre des investissements étrangers en tant qu’apport en capital.

Au cours des dix premiers mois de l’année, la valeur des investissements étrangers a atteint 4,1 milliards d’euros, le double de la période de janvier - octobre 2007.

"Je pense qu’il s’agit d’une conversion de la dette de capital social, autrement je ne vois pas comment nous aurions pu attirer autant d’espèces en Roumanie. Octobre n’a pas été le mois de l’enthousiasme », a déclaré M. Florin Pogonaru, président de l’Association des hommes d’affaires en Roumanie. Il a noté que ce n’est pas une mauvaise chose, car cela prouvera que la dette privée qu’« effraie tout le monde n’est pas si mauvaise ».

Le niveau élevé du déséquilibre externes a été invoquée par les agences de notation Standard & Poor’s et Fitch dans le raisonnement qui sous-tend la décision de baisser la cotation de la Roumanie sous le seuil de la catégorie « investment grade ». Le total de la dette extérieure s’élevait à la fin du troisième trimestre à 70,1 milliards d’euros, dont 85% ont été contractés par les banques et les entreprises privées.

Les souscriptions au capital des entreprises à participation étrangère est un élément pris en compte dans la quantification de l’investissement étranger direct. Selon la Banque nationale, au cours des neuf premiers mois de cette année, les investissements étrangers directs se sont élevés à 7,19 milliards d’euros. Avant la crise financière, les autorités estimaient des investissements étrangers de 10 milliards d’euros cette année, mais les analystes estiment que les flux de capitaux pourraient être réduits.


Page visitée 5011 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Moody’s contredit Standard & Poor : la dette publique de la Roumanie est assez faible
jeudi 4 décembre 2008

La taxe sur les véhicules Euro 4 sera suspendue
mercredi 10 décembre 2008

Des centres commerciaux à hauteur de 1,2 milliard d’euros en 2008
jeudi 11 décembre 2008

 
 
...
...