Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Novembre 2006

Revue de presse du mercredi 8 novembre 2006


Le  mercredi 8 novembre 2006

Bucarest, 8 nov /Rompres/ - Les quotidiens parus mercredi publient des relations sur les conclusions de la Commission parlementaire relatives à l’immeuble de bureaux qui est en construction près de la Cathédrale Sfantul Iosif de Bucarest, le rapport Transparency International sur la corruption au niveau global, la sécurisation du portefeuille de crédits hypothécaires par la Banque Commerciale Roumaine (BCR).

Titrant ’’La Commission parlementaire d’enquête dit non à la construction de la Cathedral Plazza’’, le journal Adevarul informe que, mardi, la Commission parlementaire d’enquête sur la construction d’un immeuble de bureaux près de la cathédrale Sfantul Iosif de Bucarest a demandé au Gouvernement d’élaborer un projet de loi disposant tout de suite l’arrêt de tous les travaux de construction.’’La Commission demande au Ministère public d’examiner tous les aspects liés à la réalisation du projet et à la construction de la Cathedral Plazza, afin d’établir, le cas échéant, la responsabilité pénale des personnes impliquées’’, relèvent les conclusions de la commission. Le rapport sanctionne ’’le manque de transparence des décisions prises par les autorités publiques locales et le caractère excessif d’un projet choisi suivant des critères économiques et spéculatifs’’.

Le quotidien Romania libera estime dans l’article ’’la Roumanie est moins corrompue qu’on ne le croit’’ que le rapport Transparency International sur la corruption au niveau global n’a pas capté les réformes réalisées par la Roumanie cette dernière année et, en conséquence, il ne reflète pas le niveau réel de la corruption dans ce pays, a déclaré le directeur TI pour l’Europe et l’Asie Centrale, Mikos Marschall, pour l’édition online en anglais de la publication ’’Der Spiegel’’.
Située à la 84e place, la Roumanie a des problèmes liés à la corruption depuis de nombreuses années. Mais, dit Mikos Marshall, ’’la réalité c’est que la Roumanie est moins corrompue qu’on ne le croit’’. Le directeur pour l’Europe et l’Asie centrale affirme que les investissements en Roumanie sont en hausse, ce qui suggère que le milieu d’affaires pense y avoir trouvé, néanmoins, un terrain propice aux investissements. Ces signaux positifs sont le résultat aussi bien des mesures anticorruption prises par la Roumanie, que de l’introduction du taux unique de taxation.

’’Le budget de la Roumanie, parmi les plus transparents dans le monde’’, écrit Adevarul. La Roumanie a l’un des plus transparents budgets du monde, étant située à la 13eplace, sur 59, dans une étude intitulée ’’Index de la transparence budgétaire’’, rédigée par l’organisation internationale le Projet international des budgets (PIB). L’étude, parue à la fin du mois d’octobre relève que le budget de la Roumanie offre au public des informations ’’significatives’’. La Roumanie se trouve dans la même catégorie de pays comme la Norvège, la Suède et la Tchéquie.

Le journal Romania libera informe dans l’article ’’La BCR passe à la sécurisation de son portefeuille de crédits hypothécaires’’ que la Banque Commerciale Roumaine (BCR) pourrait réaliser, à l’avenir, la sécurisation du portefeuille des crédits hypothécaires, la première opération de ce genre de Roumanie. Par cette opération, le portefeuille des crédits hypothécaires est repris par une société véhicule spécialement créée, qui émettra des actions ou des obligations, sur la base des prêts.
Le quotidien Evenimentul zilei relève dans l’article intitulé ’’ La Transylvanie fait le crédit’’ que la moitié des clients des banques d’épargne-crédit sont de l’ouest du pays. La plupart des clients des banques d’épargne-crédit, Raiffeisen Banque pour Logements (RBL) et HVB Banque pour Logements (HVB BpL) sont ceux qui vivent en Transylvanie : 50 pc dans le cas de la RBL et 40 pc dans celui de la HVB BpL. D’autre part, la plupart des clients de la RBL et de la HVB ont des âges compris entre 26 et 40 ans. Selon ces deux banques de ce genre qui fonctionnent sur le marché local, les clients de cette catégorie d’âge représentent environ 40 pc du total.

Le journal Ziua informe, dans l’article ’’Les dépôts bancaires plus grands de 40 pc’’, que le volume total des dépôts auprès des institutions de crédit était, à la fin du mois de septembre, de 104,9 milliards de lei (environ 29,7 milliards d’euros), de 40 pc supérieurs au niveau déclaré en septembre 2005, selon les données du Fonds de garantie des dépôts dans le système bancaire (FGDB). Au1er janvier 2007, la valeur maximum garantie des dépôts sera portée à 20 000 euros.(GRP).

’’Les paysans ne renoncent pas à leur terre en échange de la rente viagère’’, écrit le journal Cotidianul. La rente viagère s’avère un échec. Les personnes âgées ne se sont pas empressées à renoncer à leur terres pour obtenir 100 euros par an et par hectare. Bien que ce programme s’adresse aux personnes de plus de 62 ans dont on suppose qu’ils ne sont plus très aptes au travail, ces gens préfèrent garder leur terre au lieu d’empocher un peu d’argent de l’Etat. Selon les données de l’Agence des Domaines de l’Etat, dans les dix premiers mois de cette année, 18 400 demandes ont été enregistrées auprès des Bureaux départementaux de rente viagère.ROMPRES


Page visitée 483 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Les exportations ont progressé de 16 % les neuf premiers mois de cette année
vendredi 3 novembre 2006

Les parlementaires, pas d’accord avec la surtaxation de la différence entre le prix du pétrole au niveau mondial et le prix d’extraction en Roumanie
mardi 28 novembre 2006

[EVENEMENT] : La Roumanie sera certainement membre de l’UE au 1er janvier 2007 !
vendredi 24 novembre 2006

 
 
...
...