Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Mai 2007

Revue de la presse roumaine du 7 mai 2007


Le  lundi 7 mai 2007

Bucarest, 7 mai(Rompres) - Les campagnes électorales réalisées par les partis politiques à la fin de la semaine passée et celles qui auront lieu cette semaine, ainsi que la participation de la Roumanie aux manifestations que les institutions de l’Union européenne ont organisées à Bruxelles sont les principaux sujets abordés par la presse bucarestoise de ce lundi.
La campagne électorale a visé le pays entier et même l’étranger, relève la plupart des quotidiens bucarestois. Basescu s’est rendu en Espagne pour convaincre les électeurs d’aller au référendum, écrit Jurnalul National dans l’articile intitulé "Qui est le véritable maître de la Roumanie ! - Tour de force de Basescu pour reconquérir Cotroceni".

"Ce que Basescu n’a pas eu sur Place de la Révolution, a obtenu à des milliers de kilomètres du pays. En Espagne, à Castellon. Quelque 10 000 Roumains ont rempli une arène, la faisant vibrer par des sons contre l’oligarchie", écrit Jurnalul National dans l’article "Campagne sans frontières - Traian Basescu, parti pour obtenir les votes des Roumains d’Espagne".

Sous le titre "Le candidat Basescu verse des larmes pour les amis et jette des ordures vers les ennemis", le journal Gândul informe que samedi a été un jour plein d’émotions et larmes pour Traian Basescu.

"Les premières larmes apparus aux yeux présidentiels ont été à la rencontre avec les anciens camarades du Parti démocrate (PD, opposition), à la réunion du Conseil national de Coordination du Théâtre national. Les émotions ont accablé le chef de l’État au début du discours prononcé devant les membres du Conseil : "Je me réjouis de cette rencontre ! Je ne dis pas "de nous avoir retrouvés" parce que jamais on ne s’est séparé du point de vue spirituel, je ne vous ai jamais quittés ; je ne me suis jamais séparé des Roumains et je ne le ferai jamais !", a dit le chef de l’État", cité par le journal mentionné.
Les partisans du président suspendu Traian Basescu de huit départements du pays se sont réunis dimanche à Constantza (sud-est) pour le soutenir, écrit le journal Gândul, sous le titre "L’automne de 2008, chassons du Parlement les 322 !".

"Outre les habitants de Constantza, au meeting organisé par le PD sur Place Ovidiu sont venues des délégations des dép. de Tulcea, Calarasi, Ialomitza, Braila, Galatzi, Buzau et Prahova", informe Gândul.
Le même quotidien annonce dans un autre article que le PD, déclarant son appui total au président suspendu Traian Basescu, a proposé au Conseil national de Coordination de samedi une chose impossible - la dissolution du Parlement et a sollicité au gouvernement PSD-PNL de démissionner aussitôt après l’annonce des résultats du référendum. "La résolution pathétique lue par Emil Boc à la fin du Conseil national de Coordination identifie tout le Parlement aux 322 ennemis de Basescu", conclut le journal cité.

Le quotidien Ziua informe que le Parti social démocrate (PSD, opposition) a organisé des meetings dans le pays. Le leader du parti, Mircea Geoana, a été samedi à Cluj-Napoca (centre) pour attaquer durement Traian Basescu, "soutenant que celui-ci était partie et garant du système abject et se conduisait en maître de la Roumanie".

Le journal Gândul annonce que le PSD organise le 9 mai un grand meeting électoral à Sibiu (centre), comptant sur la présence de 15 000 participants de Transylvanie. Le président du PSD, Mircea Geoana, a précisé samedi à Cluj-Napoca avoir choisi Sibiu parce que c’était la Capitale européenne de la culture 2007. "Un jour si important ne peut pas être laissé sans un moment politique important pour le PSD", a-t-il expliqué.

Toujours le 9 mai, le PD et le Parti libéral démocrate (PLD, opposition) organisent à Cluj-Napoca un meeting de soutien de Traian Basescu, auquel est attendu aussi le président suspendu. Les organisateurs comptent sur la présence de 15 000 personnes.

La Roumanie a participé, la première fois en qualité de membre, aux manifestations que les institutions de l’UE ont organisées à Bruxelles pour marquer un double événement - la célébration de la Journée de l’Europe et le 50e anniversaire de la signature des Traités de Rome, qui ont jeté les bases de la construction européenne, annonce le journal Gândul. Sur "la rue européenne", la Roumanie est présente avec quatre stands, où les personnes intéressées trouvent des matériels promotionnels et les informations nécessaires pour connaître mieux la Roumanie.


Page visitée 587 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Le Consulat Général de Roumanie à Lyon ouvre officiellement ses portes le 14 mai 2007
lundi 7 mai 2007

La Garde des Finances aura un programme permanent
jeudi 10 mai 2007

Sensiblu envisage d’exporter des produits cosmétiques vers le marché de l’Europe de l’Ouest
mardi 29 mai 2007

 
 
...
...