Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Mai 2007

Revue de la presse roumaine du 18 mai 2007


Le  vendredi 18 mai 2007

Bucarest, 18 mai /Rompres/ - La clôture de la campagne électorale pour le référendum du 19 mai en vue de la validation ou de l’invalidation de la suspension du président Traian Basescu, l’interview accordée par le président suspendu Traian Basescu à la radio publique, les prévisions du gouverneur de la Banque Nationale de Roumanie, Mugur Isarescu, sur l’adoption de la monnaie unique européenne, ainsi que l’accroissement des investissements étrangers en Roumanie sont les principaux thèmes abordés, vendredi, par la presse centrale.

’’La guerre de 30 jours a été suspendue’’ titre le journal Cotidianul. Le 19 mai, à 20H00 locales, après la fermeture des urnes, la guerre de la suspension prend fin. Traian Basescu est démis ou confirmé à nouveau dans ses fonctions, cette fois-ci par le peuple, non pas par les parlementaires. Derrière restent 30 jours dans lesquels le président suspendu, d’une part, et ses contestataires, d’autre part, ont eu recours à tout l’arsenal possible pour s’abattre mutuellement. A la place des arguments, souvent des mots lourds et des coups bas ont été utilisés.
Titrant ’’Les 322 peuvent s’excuser’’, le journal Romania libera relève que le président suspendu Traian Basescu a déclaré, jeudi, dans une interview accordée à la radio publique, qu’après le référendm du 19 mai, les choses devraient être éclaircies. ’’La façon dont le thème de la suspension du président a été abordé, surtout dans les conditions où la Cour Constitutionnelle a constaté qu’il n’y avait pas de violations, a créé une impression déplorable sur la classe politique roumaine, étiquetée de classe qui s’oppose aux réformes’’, a dit Traian Basescu. ’’L’un de nous deux sera renvoyé par le vote du peuple’’, a affirmé, jeudi, le président suspendu Traian Basescu.

’’L’armistice prend contour’’, annonce le quotidien Evenimentul zilei. Après l’annonce faite par Traian Basescu, selon laquelle il invitera à la même table les partis après le 19 mai, les leaders du Parti démocrate ont exprimé hier ouvertement leur disponibilité de collaborer avec toute formation intéressée par les projets du président suspendu.

Le même quotidien relève que ’’Six élus se détachent du groupe des 322’’. Six parlementaires du Parti conservateur (PC, d’opposition), du Parti social démocrate (PSD, d’opposition) et du Parti national libéral (PNL, au pouvoir) ont rompu, jeudi, les rangs ’’des 322’’ qui ont voté pour la suspension de Traian Basescu.’’Nous soutenons à présent Traian Basescu, dépassant le vote que nous avons donné dans le Parlement’’, est-il dit dans la déclaration politique signée par les six, qui indique le fait qu’une fois rentré au Cotroceni, le président pourrait mettre en oeuvre ses plans relatifs à ’’la nouvelle majorité parlementaire’’.

’’La Roumanie peut adopter l’euro avant 2014’’, informe Romania libera, citant l’affirmation du gouverneur de la Banque Nationale de Roumanie, Mugur Isarescu, qui a présenté à Bruxelles le programme d’adoption de la monnaie européenne. Se rapportant aux critères de Maastricht, Mugur Isarescu a relevé que la dette publique et le taux de change ne posaient pas de problèmes dans le processus d’adoption de l’euro. Si la situation de la Roumanie a une évolution positive, la monnaie européenne pourrait être adoptée avant 2014. La courbe de désinflation s’aplatira, car nous nous approchons du niveau de la hausse des prix dans l’UE, a dit Mugur Isarescu.

Le journal Cotidianul écrit dans sont article ’’L’euro, plus rapidement’’, qu’en fonction de l’évolution des paramètres macroéconomiques, la Roumanie pourrait adopter la monnaie unique européenne avant le délai établi dans le programme de convergence élaboré par les autorités, selon la déclaration faite jeudi par le gouverneur de la Banque Nationale de Roumanie, Mugur Isarescu.

Dans l’article ’’Les compagnies étrangères annoncent l’accroissement des investissements’’, le quotidien Ziarul financiar relève que plus de la moitié des compagnies internationales qui opèrent en Roumanie s’attendent, pour le deuxième trimestre, au progrès de leurs investissements, à l’amélioration de leur situation financière, ainsi qu’à la hausse de leur personnel, selon le baromètre réalisé par la firme de consultation KPMG Roumanie. Le nombre d’investisseurs étrangers qui envisagent avec optimisme leur activité en Roumanie, au cours de la période avril-juin, est comparable à celui du premier trimestre, environ 70 pc des répondants ayant une perception positive quant à l’évolution de cet indicateur.
’’L’énergie de réserve pour des situations de crise’’, titre Romania libera. L’Autorité nationale de réglementation dans le domaine de l’énergie (ANRE) a l’intention d’introduire, au début du mois de juin, un service censé assurer une réserve d’électricité, représenté par des producteurs avec des unités qui devront assurer le nécessaire dans des situations de crise.

Le journal Gandul relève dans l’article ’’La nouvelle forme de la taxe automobile sera examinée mardi prochain à Bruxelles’’, que les représentants du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) discuteront mardi prochain, à Bruxelles, avec les officiels de la Commission européenne, de la nouvelle formule de la taxe automobile. La partie roumaine présentera une lettre contenant des propositions concrètes sur le rétablissement de la méthodologie de calcul de la taxe.


Page visitée 502 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Plusieurs analystes tablent sur une croissance économique située entre 4,9% et 8,1% au premier trimestre
mardi 22 mai 2007

La sécheresse touche aussi le Delta du Danube
mercredi 23 mai 2007

Le rapport d’exécution budgétaire de la Rompres a reçu l’avis favorable des commissions parlementaires de spécialité
mardi 22 mai 2007

 
 
...
...