Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Mai 2007

Revue de la presse roumaine du 16 mai 2007


Le  mercredi 16 mai 2007

Bucarest, 16 mai(Rompres) - Le référendum du 19 mai pour la destitution du président Traian Basescu, les effets de la sécheresse qui sévit en Roumanie, la réunion du mardi 15 mai du Conseil suprême de Défense du Pays (CSAT), avec la participation du président intérimaire Nicolae Vacaroiu, sont les sujets abordés ce mercredi par tous les quotidiens bucarestois parus ce mercredi.

Le président suspendu Traian Basescu a fait les 24 dernières heures le tour de la presse roumaine et internationale, évoquant de nouveau les politiciens et les représentants de l’oligarchie, écrit Jurnalul National, qui mentionne des fragments des interviews données à Euronews, Europa libera, au quotidien britannique The Times, ainsi qu’aux émissions de deux chaînes TV roumaines. "S’il revient à Cotroceni (siège de l’Administration présidentielle - ndlr), Traian Basescu promet de se conduire comme auparavant. Ce serait un problème pour le Premier ministre Tariceanu, qui ne voit pas en rose, pour cette raison, l’avenir de la Roumanie", ajoute Jurnalul National.

"S’il est confirmé au référendum, le président Traian Basescu veut convaincre les parlementaires de la nécessité du vote uninominal et de la loi de la lustration", écrit Evenimentul Zilei. "S’il revient à Cotroceni, Traian Basescu envisage d’imposer son agenda aux élus qui l’ont suspendu. Invité mardi soir à une émission télévisée, le président suspendu a annoncé que sa première décision sera de convoquer les représentants des partis et d’établir "une majorité pour les priorités de la Roumanie", écrit Evenimentul Zilei.

La suspension de ses fonctions du président Traian Basescu et la bataille politique déclenchée par cette action ont modifié bien les intentions de vote, remarque Evenimentul Zilei se référant à un sondage d’opinion réalisé par CSOP. Les partis qui soutiennent publiquement Traian Basescu (le Parti démocrate - PD et le Parti libéral démocrate - PLD) ont cru de manière spectaculaire et ceux qui l’ont suspendu (le Parti social démocrate - PSD, le Parti national libéral - PNL et le Parti Grande Roumanie - PRM) sont en chute accélérée, relève le quotidien mentionné.
Sous le titre "La Roumanie après le 19 mai : les partis seront secoués", Cotidianul publie une analyse des possibles évolutions après le référendum. Le même quotidien écrit : "Peu de politiciens semblent savoir ce qu’ils devront faire après le 19 mai. Une stratégie post-référendum n’existe pas ou, si elle existe, n’a pas été dévoilée. Mais des indices existent sur la tension qui se maintiendra sur la scène politique après le référendum."

Toujours Cotidianul est d’avis que "l’un des problèmes qui préoccuperont la Roumanie après le référendum du 19 mai sera l’activation de la clause de sauvegarde pour la Justice par la Commission européenne."
"La clause de sauvegarde se trouve sur la table de Frattini", écrit le journal Ziua, qui ajoute que l’accomplissement des engagements de la Roumanie visant la réforme de la Justice "bénéficie d’une attention maxime de la part des USA et de l’Union européenne".

Mardi a eu lieu une séance du Comité pour des situations d’urgence, lors de laquelle ont été établies les mesures nécessaires pour diminuer les effets de la sécheresse qui sévit dans le pays. Le quotidien Bursa relève qu’après la réunion, le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a annoncé que des décisions exceptionnelles avaient été prises pour encourager les agriculteurs à utiliser les systèmes d’irrigations et que la subvention pour les irrigations couvrira 70 pc du coût total.

"La sécheresse fera que l’agriculture ait la plus basse contribution au PIB de l’histoire" (Ziarul Financiar), "La sécheresse arrête les exportations d’énergie" (Evenimentul Zilei), "La facture de paiement de la sécheresse est déjà arrivée à 350 millions de lei" (Cotidianul) sont d’autres titres de la presse relatifs au même sujet.

"La seule réunion du CSAT dans la formule intérimaire a eu lieu hier à Cotroceni", informe Romania libera, qui écrit : "On n’a pas discuté du retrait d’Irak ou de la désignation du nouveau directeur du SIE. Le PSD n’est pas d’accord avec la création de l’autorité pour des interceptions dans la subordination du Parlement."

Le quotidien Adevarul publie intégralement "Appel à la normalité", lancé par la dissidente anti-communiste Doina Cornea, revenue dans l’espace public après des années de silence, remarque le journal cité. Doina Cornea sollicite dans cet appel la défense des valeurs fondamentales de la démocratie et estime que la société roumaine est menacée par le danger de l’autoritarisme.

Ziarul Financiar annonce le début de ce qu’il appelle "l’affaire du siècle" : ING, Allianz-Tiriac et Aviva peuvent administrer des aujourd’hui des pensions privées. Les trois premiers fonds de pensions privées facultatives (pilier III) ont reçu mardi la décision d’autorisation de la Commission de Surveillance du Système de Pensions privées, étant pratiquement prêts à vendre les pensions facultatives aux potentiels clients, écrit Ziarul Financiar.


Page visitée 639 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Le compromis concernant la baisse des tarifs de roaming comprend des éléments soutenus par la Roumanie
mercredi 16 mai 2007

Le Premier ministre Popescu-Tariceanu, au lancement officiel de l’étape de la mise en oeuvre du Programme pour le développement de l’infrastructure rurale
jeudi 10 mai 2007

La Commission UNESCO de Roumanie organisera le premier Forum est-européen de science, politique et innovation
jeudi 31 mai 2007

 
 
...
...