Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Novembre 2006

Les instances ont décidé d’annuler les contrats de privatisation des usines Republica


Le  jeudi 23 novembre 2006

Bucarest, 23 nov/Rompres/ - Les instances ont admis la demande du liquidateur judiciaire SC Moore Stephens RVA SA d’annulation des contrats de vente-achat d’actifs conclus entre la SC Republica SA et la SC Tehnologika TUB SRL et de remettre les parties dans leur position antérieure, informe un communiqué transmis à la Rompres.

Sur la base de cette décision judiciaire, les terrains et les constructions qui ont fait l’objet des contrats annulés par les instances reviennent au patrimoine de la SA Republica SA en faillite, devant être valorisés par le liquidateur judiciaire dans la procédure d’insolvabilité, prévue par la loi.

La SC Republica SA se trouve dans le portefeuille de l’Autorité pour la Valorisation des Actifs de l’État /AVAS/ dès novembre 2003, date à laquelle a été établi le contrat de privatisation, l’AVAS devenant actionnaire majoritaire avec 89,75 pc du capital social. Avant la privatisation, en 2003, les usines Republica étaient en procédure de réorganisation judiciaire et faillite, déclenchée par l’un de ses créditeurs, l’Administration des Réserves de l’État.

Les usines Republica ont un passé impressionnant. En 1938 a été inaugurée la fabrique de tuyaux N. Malaxa, actuelle SC Republica SA., ayant un laminoir Stiefel de 6 pouces, un autre de 14 pouces et une section de filetage à froid, les plus modernes de l’Europe à l’époque. La demande de tuyaux /tuyaux pétroliers, tuyaux de fumée pour locomotives, tuyaux d’installations et tuyaux étirés au froid pour les constructions/ a déterminé la croissance de la capacité du laminoir de 6 pouces /celui de 14 pouces avait été pris après la guerre par les soviétiques et monté aux usines Nicopol d’Ukraine/ et l’installation d’un laminoire Stossbank /1951/.

En 1965 a commencé la modernisation des usines Republica par la construction d’un nouveau laminoir Steifel de 6 pouces et la modernisation des anciens laminoirs pour accroître la capacité de ceux-ci, la construction de nouvelles halles pour replacer et élargir la section d’étirage de tuyaux.

En 1970 ont été construites de nouvelles sections : la section d’extrusion, la section inox 1, la section de chaudières énergétiques et la section inox 2 et ont été introduites les dernières technologies de fabrication connues à l’époque.


Page visitée 550 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Le marché des équipements de ski de Roumanie est en hausse
jeudi 30 novembre 2006

Le capital intellectuel des Roumains pourrait contribuer à la croissance du PIB, relèvent des experts dans la sociologie du travail
vendredi 3 novembre 2006

Le marché roumain des petfoods atteignait 36 486 tonnes, à la fin de 2005
mercredi 15 novembre 2006

 
 
...
...