Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Novembre 2006

La monnaie nationale est à son niveau maximum par rapport à l’euro atteint ces derniers six mois


Le  mercredi 29 novembre 2006

Bucarest, 29 nov /Rompres/ - La monnaie nationale de la Roumanie, le leu, s’est appréciée, mardi, 28 novembre, jusqu’à 3,4692 lei/euro, le niveaux maximum atteint ces derniers six mois et jusqu’à 2,6380 lei/dollar, soit une appréciation de 0,60 pc, par rapport à cette dernière monnaie.

L’euro n’a plus atteint un niveau si bas depuis le 11 mai dernier, lorsque le taux de change était de 3,4659lei/euro, alors que, pour le dollar, le niveau de mardi est le minimum atteint par la monnaie américaine depuis le 24 janvier 2001, quand elle était de 26 375 anciens lei/dollar, conformément aux données de la Banque Nationale de Roumanie (BNR). La BNR calcule le rapport leu/dollar en fonction de l’évolution des marchés financiers internationaux.

Se rapportant à cette évolution, de forte appréciation du leu, dernièrement, le conseiller du gouverneur de la BNR, Adrian Vasilescu, déclare, dans une interview accordée au journal Ziua, qu’il ne s’agit pas d’’’un automne atypique’’ pour une évolution de ce genre, mais du fait qu’une nouvelle étape commence, laquelle connaîtra, dans bien des circonstances, des appréciations permanentes du leu.
’’Pratiquement, le 1er janvier 2007 marquera une nouvelle période de 7 ans. Le 31 décembre 2006 nous achevons une période de sept ans de préparaton de l’adhésion à l’Union européenne (UE). Une nouvelle période de sept ans commence, de préparation de l’adoption de la monnaie unique européenne. Nous avons eu sept années de suite de croissance économique, pendant lesquelles la désinflation a été continuelle. En outre, nous commençons à avoir de la productivité, un chômage faible. Toutes ces réalités de l’économie influencent positivement le marché des devises’’, explique Adrian Vasilescu.

Depuis le 1er septembre, le leu est devenu entièrement convertible, toutes les étapes de libéralisation du compte de capital ont pris fin, de sorte que les entrées de capital sont favorisées et celles-ci, s’ajoutant aux transactions effectuées sur le marché financier, donnent une nouvelle valeur au leu sous l’aspect financier.

’’Il y aura, par la suite, des étapes difficiles pour le leu, mais les longues périodes de dévaluation ont pris fin. Sous l’aspect de la valeur réelle (rapportée au taux d’inflation) nous assisterons à des appréciations continuelles’’, est d’avis le conseiller du gouverneur de la BNR. Sous l’aspect nominal il y aura des fluctuations du taux de change, étant donné que le marché est libre, a-t-il également ajouté.

L’inflation décembre/décembre, à laquelle on revoie quand il s’agit du ciblage de l’inflation, sera cette année inférieure à 5 pc, le taux moyen d’inflation devant se situer à 6,4 pc, a également apprécié Adrian Vasilescu. La cible de la BNR pour 2007 est une inflation de 4 pc, et le taux moyen- en dessous de 6,4 pc.

Les banquiers estiment que la tendance à l’appréciation du leu se poursuivra, relève aussi le journal Cotidianul.
Selon les opérateurs du marché, le leu s’est apprécié, à commencer dès lundi, stimulé par les grandes quantités de devises fortes offertes à la vente par les investisseurs étrangers.

Se rapportant à l’évolution de la monnaie nationale par rapport à l’euro, le vice-gouverneur de la BNR Eugen Dijmarescu a relevé, récemment, lors d’un séminaire bancaire, que le marché local des devises, en l’occurrence le taux de change, est insensible aux événements politiques. Il a exemplifié par un graphique montrant que le leu n’a pas souffert de façon significative à certains moments où des déclarations politiques-choc ont été faites ou bien lors de la grippe aviaire, lorsque des appréciations du leu ont, par contre, eu lieu. Dans l’optique de M. Dijmarescu, cela indiquerait un certain degré de maturité atteint par l’économie. ROMPRES


Page visitée 790 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Le PPE est persuadé que Leonard Orban est compétent pour devenir commissaire européen
mardi 28 novembre 2006

Le processus de privatisation de la CEC s’achèvera cette année, déclare le ministre des Finances
vendredi 24 novembre 2006

[EVENEMENT] : La Roumanie sera certainement membre de l’UE au 1er janvier 2007 !
vendredi 24 novembre 2006

 
 
...
...