Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Novembre 2006

L’économie roumaine est déjà puissamment intégrée à l’économie de l’UE


Le  jeudi 9 novembre 2006

Bucarest, 9 nov/Rompres/ - L’économie roumaine est déjà puissamment intégrée à l’économie de l’Union européenne, les affaires des grandes compagnies multinationales ayant détenu l’an dernier un poids de 58,28 pc des affaires totales des 100 les plus grandes compagnies du marché du point de vue du chiffre d’affaires réalisé, relève une étude du Centre roumain de Modelage économique /CRME/.

Si en 2001 le poids des compagnies à capital majoritaire d’État dans le classement des 100 premières était de 57,58 pc, ce poids a baissé l’an dernier jusqu’à 24,52 pc. Les grandes compagnies multinationales, ayant des affaires dans leur pays d’origine de plus d’un milliard d’euros et qui vendaient en Roumanie moins de 80 pc de tout leur business, ont eu en 2005 un poids majoritaire dans le top - 58,28 pc.
Le poids de celles-ci dans le chifre d’affaires du classement était en 2001 de 26,02 pc.

La pénétration des compagnies multinationales sur le marché a eu pour résultat une dynamique positive du top. Les 100 les plus grandes compagnies de l’économie enregistraient en 2001 un taux négatif de la profitabilité générale 1,45 pc, alors qu’en 2005 le taux de la profitabilité était de 5,6 pc, un peu plus réduite qu’en 2004, relève l’analyse du CRME. De plus, le taux de profitabilité de toutes les compagnies de l’économie dépassait la première fois en 2005 le niveau de 5 pc, ce taux ayant été en 2001 de 1,53 pc.
Les 100 les plus grandes compagnies de l’économie roumaine ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires cumulé de 38,29 milliards d’euros, en hausse de 30,4 pc face à 2004. Le top 100 réunit 26,45 pc du chiffre d’affaires de toutes les compagnies du marché, 23,7 pc du profit brut avant les taxes appliquées à celles-ci et 16,32 pc des manques à gagner.

Selon les données du CRME, la plupart des compagnies actives du marché /78,69 pc/ ont eu en 2005 un chiffre d’affaires inférieur à 100 000 euros, leur poids étant de 5,15 pc du chiffre d’affaires du système. D’autre part, les compagnies qui ont eu des affaires d’au moins 1 million d’euros ont représenté 3,93 pc du nombre des compagnies actives, celles-ci couvrant 80 pc du chiffre d’affaires du système.ROMPRES


Page visitée 622 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique Revue de presse du mardi 7 novembre 2006
mardi 7 novembre 2006

Les investissements d’environnement seront abordés au niveau régional
mardi 28 novembre 2006

Le coût des gaz destinés à la consommation des ménages en Roumanie est le plus bas en Europe, affirment les représentants de Distrigaz Sud
mercredi 8 novembre 2006

 
 
...
...