Investir en Roumanie Investir en Roumanie  
 
Vous êtes dans Accueil Actualités Archives actualités Archives actualités Novembre 2006

L’Italie, prête à ne pas imposer de restrictions pour les travailleurs roumains


Le  vendredi 3 novembre 2006

Bucarest, 3 nov /Rompres/ - L’Italie est prête à ne pas imposer de restrictions sur le marché du travail pour les travailleurs de Roumanie, si d’autres Etats membres prennent la même mesure, a transmis le vice-président du Conseil des ministres de l’Italie, Francesco Rutelli, au Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, lors de leur rencontre vendredi, au Palais Victoria.

’’La Roumanie n’est plus un pays d’émigration forcée pour des raisons économiques. Un boom économique a lieu ici. Il ne s’agit, donc pas, de l’arrêt de l’immigration de Roumanie, mais de la réglementation de la libre circulation d’une manière coordonnée avec les autres Etats membres de l’Union européenne’’, a déclaré à la presse Francesco Rutelli.
Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a souligné, pour sa part, que la Roumanie souhaitait renforcer sa collaboration avec l’Italie dans le domaine, également, de la création d’une zone européenne de liberté, sécurité et justice.

La Roumanie, l’Italie et la Serbie collaboreront en même temps dans le cadre d’un projet culturel visant à mettre en valeur à Turnu Severin et à Kladova le pont construit par Apollodore de Damas. Le vice-président Rutelli a déclaré que le but du projet culturel était de mettre en évidence les pylônes situés sur les deux bords du Danube, par l’aménagement là-bas de musées. Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a affirmé que le Gouvernement de Roumanie s’impliquerait dans ce projet qui reflète le rôle de la Roumanie aussi bien d’Etat membre de l’UE que d’acteur important sur le plan régional dans le sud-est de l’Europe.
Selon le dignitaire italien, 6 000 citoyens italiens travaillent en Roumanie, l’Italie souhaitant encourager l’apprentissage organisé de l’italien en Roumanie.


Page visitée 550 fois. Version imprimable

Dans la même rubrique La compagnie Nortel estime que le marché roumain des équipements et des services par Internet arrivera à 2-3 milliards de dollars les années à venir
vendredi 10 novembre 2006

Le plénum du Parlement européen vote ce jeudi les rapports Moscovici et Van Orden visant l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l’UE
jeudi 30 novembre 2006

Revue de la presse roumaine du 15 novembre 2006
mercredi 15 novembre 2006

 
 
...
...